Page d'accueil
Menu
Bâtis remarquables ...

Bâtis remarquables ...

L'ensemble du bourg historique Iffendicois qui entoure l'église de style gothique est d'un bâti remarquable. Il est particulier de part sa construction en pierre de pays dit de "schiste rouge".

Les sites listés ci-dessous appartiennent au domaine privé. Il est strictement interdit de pénétrer dans l'enceinte de ces domaines sans l'accord préalable des propriétaires.

Le château de la Chasse

Chateau chasseCe château daté du XIXème siècle remplace l'ancien château fort, vassal des comtes de Montfort, qui fut détruit en 1595, au temps des guerres de la Ligue. Ce logis en L de style néo dix-septième est bâti sur une terrasse surplombant le Meu.

L'avant-corps est encadré de deux bâtiments carrés dont l'un des deux abrite la chapelle. A l'arrière de l'autre aile se trouvent les cuisines et les communs.

Du fait de leur service aux ducs de Bretagne et par des mariages importants, les seigneurs de la Châsse devinrent progressivement de puissants châtelains, avec droit de haute justice. Cette châtellenie a successivement appartenu aux familles de la Châsse, puis d'Andigné (qui se feront appeler Andigné de la Châsse) (3) et enfi n de Nicolaï.Un long mur de pierre entoure le pourpris de ce château qui fut un temps une colonie de vacances de la régie Renault avant de devenir récemment la propriété d'une congrégation religieuse. L'accès principal se fait par une conciergerie tout près de laquelle se trouvent d'anciennes halles en pans de bois, datant du XVII ème siècle, attestant d'un droit de marché accordé par le roi Louis XIII aux puissants seigneurs de la Châsse. Le moulin voisin faisait également propriété du domaine.

CHATEAU DE LA CHASSE

Le château de Tréguil

TreguilUn premier château féodal faisant partie des défenses avancées de la ville de Montfort fut vendu avec droit de haute justice au XVème siècle. Il fut successivement propriété des familles Marquer (1427), Bourgneuf de Cucé, de Boisgeff roy, du Pont d'Eschevilly, conseiller au parlement de Bretagne, de la Busnelaye et Huchet de Cintré. L'actuelle reconstruction du XIX ème est accolée à une partie plus ancienne, du XVIème siècle, à cour fermée dont l'accès se fait par un porche. L'aile nord-ouest avec sa tour carrée abrite les actuelles cuisines du château. Elle abrite un bel escalier à vis en bois ainsi qu'une large cheminée datée du XVème siècle. Autour de la cour, un ensemble assez hétérogène correspond aux écuries et aux communs, c'est aujourd'hui une ferme. On remarquera la belle toiture à longs pans et des lucarnes renaissance sur les tours carrées. Le moulin situé au bord du Meu était à l'origine le moulin banal du château.

Château de Tréguil

Le château du Breil

BreilConstruit sur le site d'un ancien manoir, le Breuil ou Breil avait droit de haute justice. Il fut tour à tour propriété des familles du Breil (1480), de la Dobiaye, Frotet, du Pont d'Eschevilly, Huchet de Cintré. Le château en place fut construit vers 1860 dans le style néo renaissance.Très endommagé par un incendie en 1903, il n'a jamais été reconstruit. Du temps de sa puissance, outre l'ancien manoir et ses dépendances, le Breil possédait une chapelle, un colombier, des vergers et des bois, mais aussi les métairies de la Barre, de la Porte du Breuil, de Launay, du Verger, de la Ville-Herviette, de la Garenne, ainsi que le moulin à eau au bord du Meu.

Le château de la Morinais

MorinaisUn premier château est mentionné à la Morinais en 1420, avec droit de haute et basse justice, il est alors propriété du comte Eustache de la Morinaye.Puis, par mariages successifs, cette terre passera tour à tour aux familles de la Monneraye, puis d'Andigné de la Châsse, conseillers au Parlement de Bretagne, et enfi n aux Fleuriot de Langle, au 19ème siècle. Un acte daté de 1749 parle de la reconstruction du château par François de la Monneraye, seigneur du Breil, de la Morinais, du Pin, du Bois-Picard et autres lieux. Cette reconstruction doit correspondre à la partie la plus ancienne du château. C'est à cette même date qu'est élevée, dans le parc, la chapelle,toujours en place de nos jours. Dédiée à Ste Eutrope et St Mathurin, elle sera desservie par les curés de la paroisse jusqu'en 1914. Aujourd'hui elle est à l'abandon et menace ruine. L'édifice fut plusieurs fois remanié. L'ensemble des bâtiments a souff ert de la révolution car le château fut en partie pillé et brûlé en 1790 par une troupe de révolutionnaires venus de Montfort. Quelque temps laissé à l'abandon, le château fut restauré au début du 19ème siècle.

Le Château du Pin

le PinCette maison de maître de style néo-classique, communément appelée château de Pin, est récente. Elle a été élevée au XIXème siècle au milieu d'un parc arboré, sur le site d'un ancien manoir, mentionné en 1420, et alors propriété des seigneurs du Pin. Aucune trace ne subsiste plus de la première construction.

En complément

En savoir plus

a feuilleter

Livre numérique

A visionner


Réalisation Atelier Créatif 19

dans le cadre de la journée du patrimoine organisée en septembre 2014

au domaine de la Châsse


Création site Internet mairie